undefinedTous publics

Soirée autour de l’œuvre de Nino Laisné

Vendredi 06 décembre 2019
18h30
Entrée libre, dans la limite des places disponibles

Frac Franche-Comté, Cité des arts, 2 passage des arts, 25000 Besançon
03 81 87 87 40

Soirée en partenariat avec le Conservatoire à Rayonnement Régional de Besançon, en écho à la pièce Symphonia Harmoniæ Cælestium Revelationum de François Chaignaud et Marie-Pierre Brébant, jouée actuellement au CDN de Besançon, coproduite par les 2 Scènes et le Frac.

Enregistrement en studio de la musique du film L'air des infortunés , photo : Nino Laisné

> 18h30 (durée : 30 min)
Concert
Transformació de l’escolta / L’air des infortunés, Acte II
Création contemporaine pour orchestre de violes de gambe et récitants.

Partage, transmission, découverte sont les maîtres mots de ce projet, issu d’une rencontre entre apprentis musiciens catalans et bisontins, autour de l’œuvre pour orchestre de violes de gambe de Daniel Martinez Roura (compositeur né en 1981).
Lors de cette soirée, en écho à l’exposition de Nino Laisné, le compositeur présente sa création et en propose des extraits joués par les élèves de la classe de viole de gambe de Myriam Rignol du Conservatoire.

>>> hors les murs : Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Besançon, Cité des Arts, Besançon
L’intégralité de cette oeuvre sera présentée au Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Besançon le dimanche 8 décembre à 11h dans l’auditorium.

Nino Laisné et Fançois Chaignaud, Mourn, O Nature!, 2018©images extraites du film

> 19h (durée : 1h)
Visite de l’exposition L’air des infortunés
et projection de films de Nino Laisné et François Chaignaud

Après une visite de l’exposition L’air des infortunés en compagnie de l’artiste Nino Laisné, le Frac propose la projection du film Mourn, O Nature!, une oeuvre de Nino Laisné et François Chaignaud.

À partir d’une anecdote croisant Michael Jackson et l’opéra Werther de Jules Massenet, les deux artistes proposent un film dans une esthétique qui oscille entre opéra et pop, clip et fantasmagorie cinématographique. Des traits communs inattendus entre le Roi de la Pop et le jeune Werther se dessinent : une même fascination pour la nature, le désir de revisiter des légendes ancestrales et l’expression d’un désarroi amoureux. Les artistes seront présents pour échanger avec le public à l’issue de la projection.