ConcertTous publics

REPORTÉ // Musique & Mathématiques, Ensemble 0 & Eklekto, Open Symmetry de Tristan Perich

Mercredi 25 novembre 2020
20h (durée : 50 min)
Entrée libre dans la limite des places disponibles, sur réservation

Frac Franche-Comté, Cité des arts, 2 passage des arts, 25000 Besançon
03 81 87 87 40

Le collectif de percussions suisse Eklekto et Ensemble 0 interprètent une nouvelle pièce de Tristan Perich pour trois vibraphones et sons électroniques 1-bit.
Le compositeur new-yorkais Tristan Perich est l’une des figures les plus passionnantes de sa génération. Son travail qui s’inspire de la simplicité esthétique des mathématiques, de la physique et du code, est reconnaissable entre tous grâce à l’utilisation de l’électronique 1-bit.
Open Symmetry est une commande commune de Eklekto et de l’Ensemble 0, pour trois vibraphones et vingt haut-parleurs, qui procure la sensation d’écouter de la musique à travers un microscope. Elle contient un dense enchevêtrement de tonalités des percussions et de l’électronique. Les motifs subtilement mobiles propulsent la musique, tandis que les bugs tonaux sautent d’une couleur à l’autre, comme un bouton de remise à zéro illuminé.

Musiciens : Alexandre Babel (vibraphones), Julien Garin (vibraphones), Stéphane Garin (vibraphones)

 

Ce concert est programmé dans le cadre de Musique & Mathématiques.

Le projet Musique & Mathématiques en est à sa sixième édition. Il s’appuie sur l’unité d’enseignement Culture mathématique de l’Université de Franche-Comté pour poser l’hypothèse d’un lien intime entre les deux disciplines et pour approfondir la connaissance de l’une à partir de l’autre. Le cours se focalise sur la musique et les mathématiques vivantes et contemporaines. Son enjeu est d’ouvrir un champ d’investigation dans lequel les étudiants sont invités à l’écoute et les musiciens invités au dialogue.

Pour cette édition, nous proposons de prendre comme point de départ l’improvisation libre et de voir de quelle manière elle donne à vivre le libre devenir dans l’espace sonore. Dans les mathématiques intuitionnistes, la notion de suite de choix fournit un cadre pour distinguer le devenir régulier, donné par une loi, et le devenir sans règle du hasard et du chaos ainsi que de la charnière temporelle du présent. Elle permet de penser ce qui les sépare. Nous voulons découvrir comment le vécu musical de l’improvisateur et de l’auditeur peuvent éclairer cette notion de suite de choix, et comment celle-ci donne une ampleur conceptuelle à l’expérience musicale de l’improvisation.

Au cours de cette année scolaire, quatre rendez-vous sont donnés au public pour découvrir le travail d’artistes sonores, de musiciens et de compositeurs, tous engagés dans différents courants de la musique contemporaine. Ces concerts sont organisés conjointement sous l’égide de l’Université de Franche-Comté, du Frac Franche-Comté et du Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Besançon, dans le cadre d’un appel à projets artistiques proposé par l’Université de Franche-Comté et la Drac Bourgogne-Franche-Comté.

En partenariat avec l’Université de Franche-Comté et le Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Besançon.

Téléchargez le dossier de presse