fiche de l'oeuvre

Thunder


© Hannah Rickards

Le travail d'Hannah Rickards porte sur la traduction de phénomènes naturels en langage formel, explorant la notion de langage sous des formes à la fois verbales et non verbales, c'est à dire visuelle ou musicale.
Pour Thunder (2007), Rickards a enregistré le son du tonnerre et imité ce son à travers une partition musicale pour six instruments. Elle a d'abord étendu le son d'un seul coup de tonnerre de huit secondes à sept minutes, et demanda au compositeur David Murphy de créer une partition à partir de ce son, afin d'être enregistré puis réduit à une durée de huit secondes - ainsi retournant à la durée initiale du coup de tonnerre. Cet enregistrement du tonnerre retranscrit dans l'espace d'exposition, accompagné d'une note de quatre phrases tapées à la machine à écrire décrivant le processus d'expansion et de compression, forment l'installation finale.
"Dans son discours sur l'ekphrasis - ou représentation verbale d'une représentation visuelle comme une peinture, une tapisserie ou un insigne - le critique littéraire W.J.T Mitchell désigne le moment de la transformation de la lumière en son, ou de l'immobilité en mouvement (ou d'autres catégories similaires de l'immuable) comme un moment d'espoir ekphrastique, c'est à dire quand quelqu'un est mené à croire en la possibilité utopiste d'un dépassement de la division entre image et texte. Dans ses installations en forme de diagrammes, Rickards semble doublement nier ces opportunités d'accès au sublime. Elle utilise un double procédé de retrait : elle déplace le sujet original de la beauté (l'aurore boréale par exemple) et se concentre sur le procédé de transformation, au point que le référent original - ce qui est transformé- se trouve en danger de disparaître ou d'être complètement altéré, plutôt qu'élevé au point d'une possible transcendance." (Melissa Gronlund, "Hannah Rickards", Frieze magazine. Traduit de l'anglais)

Artiste RICKARDS Hannah

Date de réalisation 2005

matériaux Installation : fichier son, 1 texte typographié sur papier

Dimensions durée: Variable

Dimensions complémentaires Format de la feuille de papier : 21 x 29,7 cm

Domaine Oeuvre en 3 dimensions

n° d'inventaire 2014-1-3

imprimer