fiche de l'oeuvre

La fosse d'orchestre


© Adagp, Paris

C'est en 2010, au Centre d'art de l'Ile de Vassivière, que Rosa Barba aborde pour la première fois la question de l'eau en transformant en écran la surface d'un lac auquel elle donne la parole.
Avec la "Fosse d'Orchestre", l'artiste donne la parole au Doubs. Dispositif sonore placé sous l'eau, "La Fosse d'Orchestre" est composée de plusieurs éléments sous-marins, métaphores d'autant de musiciens. L'eau - à l'image d'une plaque sensible - transcrit le son en jet d'eau aléatoire. L'onde acoustique se transforme en onde aquatique et offre au son une réelle plasticité. Transformé par l'action des haut-parleurs, le flux devient un tableau vivant dans lequel le son produit des formes improbables, entre chorégraphie et performance, renouvelant notre perception et notre relation à notre environnement quotidien
"La Fosse d'orchestre" obéit aux instructions du "Chef d'Orchestre", dispositif interne, installation sonore dans l'espace d'exposition dirigeant les six haut-parleurs synchronisés immergés dans le Doubs.
Créée à la fois comme une performance sonore et un morceau durable de la sculpture, La Fosse d'orchestre est une oeuvre que les visiteurs ou les résidents locaux pourront rencontrer au cours d'une promenade, les incitant à entrer au Frac et à explorer les extérieurs de la Cité des Arts...
Installation in-situ situ, l'oeuvre - une co-production Nuit Blanche et Frac Franche-Comté, a été dévoilée pour la première fois le 5 octobre 2013 à Paris à l'Ecluse des Récollets (93, quai de Valmy, Canal Saint Martin) à l'occasion de la Nuit Blanche.

Artiste BARBA Rosa

Date de réalisation 2013 - 2014

matériaux 6 haut-parleurs immergés dans le Doubs et 1 haut-parleur intérieur synchronisé

Dimensions complémentaires Durée et dimensions variables
Durée : boucle de 10 minutes à intervalle de 20 minutes

Domaine Oeuvre en 3 dimensions

n° d'inventaire 2013-2-1 (1 à 7)

imprimer