fiche exposition - Le corps comme spectacle

Collections sans frontières VII


 
©



artiste(s) du fonds HOVADIK Jaroslav - RUGGIRELLO Jean-Claude - LEVINE Les - CLOSKY Claude - GUPTA Shilpa - GEOFFROY Christiane - BREER Robert - LUND Marie - NORMAN Jean-Christophe

dates du 11/05/2007 au 31/07/2007

Horaires :

lieu(x) :
  • Museum of Modern and Contemporary Art Dolac, 1 - 51000 Rijeka II

nature de l'exposition exposition grand est

Imprimer




Durant les années 1960 et 1970, l’art de la performance et le body art ne révélaient pas seulement un nouvel intérêt pour le corps, mais représentaient un moyen à travers lequel les artistes exprimaient leur mécontentement face à la récupération de l’oeuvre d’art par le système artistique et le marché de l’art.

Dans la période suivante, le système s’est approprié l’essence subversive de ces disciplines artistiques, l’a réduite à un discours formel et thématique et en a fait le segment le plus séduisant du courant dominant de la production artistique. Le corps - celui de l’auteur ou du modèle – qui incarnait sur un mode radical et choquant la frange activiste de la création artistique, devient alors un produit tourné vers un public plus large dont il arrive à susciter l’intérêt à travers la simulation de sa radicalité passée.

Une des caractéristiques particulières de notre époque est intensifier les caractéristiques naturelles à


l’oeuvre dans tout rapport social et personnel en une crise permanente qui se manifeste dans la sphère visuelle sous la forme d’une radicalisation constante de la représentation.

La sexualité, l’érotisme, la vitalité, la personnalité, le drame, l’immédiateté sont alors remplacés par la pornographie, la vulgarité, la décadence, le pathétique et l’intervention médiatique.

L’objectif de cette exposition est de présenter et de mettre en avant la problématique des démarches et des moyens de représentation du corps humain dans le contexte contemporain de la “société du spectacle“.

Commissariat: Branko Franceschi (commissaire du Pavillon croate à la Biennale de Venise 2007)