fiche exposition - Francis Cape / Bancs d’utopie - We sit together


 Francis Cape, Utopian Benches, 2011, Vue d’exposition à Arcadia University Gallery
© Francis Cape, photo : Greenhouse Media



dates du 09/10/2015 au 17/01/2016

Horaires : 14h - 18h du mercredi au vendredi / 14h - 19h samedi et dimanche

lieu(x) :
  • Frac Franche-Comté, Cité des arts, 2 passage des arts - 25000 Besançon

nature de l'exposition exposition monographique

Imprimer




L’exposition Bancs d’utopie / We sit together de Francis Cape se compose de reproductions à l’identique de douze bancs issus de sociétés communautaires européennes. Ceux-ci participent d’un projet plus vaste entrepris par l’artiste depuis 2011 sous le titre générique de Utopian Benches avec des bancs ayant été ou encore utilisés par des communautés implantées aux États-Unis. Pour l’artiste, les bancs « opposent l’individualisme au communautarisme, et prônent des valeurs différentes du matérialisme individualiste dominant. Les bancs sont des sièges que l’on partage ; ils sont sans hiérarchie, tout le monde y est assis à la même hauteur ». Tout au long de l’exposition, ces sièges seront utilisés lors de rencontres et d’échanges autour des questions inhérentes à ce projet.


Commissariat
Sylvie Zavatta, directrice du Frac Franche-Comté
Olivier Vadrot, professeur à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon.

cette exposition est le résultat d’une recherche menée durant 2 années avec les étudiants du Master Design d’Espace de l’ENSBA de Lyon
Nivine Chaikhoun, Gwendoline Dos Santos, Camille Drai, Sarah Dulac, Roxane Esperon, Serena Evely, Jonathan Mahistre, Claire Laborde, Guillaume Ladavière, Clara Levieuge, Mélissa Mariller, Olivier Milis, Adrien Rocca.

Coproduction
Familistère de Guise, École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon et Frac Franche-Comté



Autour de l’exposition /

Ouverture/Vernissage
Vendredi 9 octobre à 18h30

Rencontres sur les bancs
> samedi 10 octobre, 15 h 30
Frédéric Panni
Discussion avec Frédéric Panni, conservateur du patrimoine au Familistère de Guise, autour du Familistère et de son fondateur le fouriériste Jean-Baptiste André Godin et de quelques utopies américaines et européennes avec lesquelles il s’est trouvé lié.

> dimanche 15 novembre, 15 h 30
Edward Castleton
L'utopie, une maladie infantile du socialisme? nos jours au miroir du XIXe siècle.
Les travaux d’Edward Castleton, chercheur à la Maison des sciences de l'Homme et de l'Environnement Claude Nicolas Ledoux de Besançon, portent sur la préparation pour l’édition des manuscrits inédits de Pierre-Joseph Proudhon (1809-1865), et plus généralement sur l’étude de l’histoire du socialisme français au XIXe siècle.


Partenaires médias :

logo parisart



logo prohelvetia