fiche exposition - Tacet

une proposition de Francis Baudevin dans le cadre des Pléiades 30 ans des Frac


 Vue de l'exposition - Tacet
© Jean-Loup Mathieu



dates du 22/06/2013 au 08/09/2013

Horaires : ouvert tous les jours, sauf le dimanche matin et le lundi - 10h-12h / 14h-18h - entrée gratuite

lieu(x) :
  • Musée des Beaux-Arts 85, rue des Arènes - 39100 Dole

nature de l'exposition exposition collective

Imprimer


Afin de fêter leur trentième anniversaire et sous l’intitulé Les Pléiades – 30 ans des Frac, une référence à la fois littéraire et stellaire, les 23 Frac ont élaboré un projet collectif et singulier qui prend pour principe fondateur le regard des artistes sur les collections. À cette occasion, chaque Frac donne une carte blanche à un ou plusieurs créateurs pour, à partir de sa collection, imaginer des expositions ou inventer des dispositifs pour les présenter. Ces invitations témoignent de la volonté des Frac de montrer combien l’artiste est au coeur de leurs activités, de la collection à la production d’oeuvres, en passant par l’exposition, la médiation et la diffusion.

Se déroulant d’avril à décembre 2013, cette manifestation nationale propose une constellation d’expositions qui montrent, chacune à leur manière, le potentiel infini de projets possibles avec les oeuvres.

Une sélection d’oeuvres de ces 23 projets sera ensuite présentée aux Abattoirs – Frac Midi- Pyrénées à Toulouse de septembre 2013 à janvier 2014, regroupant en un lieu un florilège de la programmation des 30 ans des Frac qui aura précédemment irriguée les territoires des Frac en région.

................

Depuis 2006, la collection du Frac Franche-Comté s'articule autour des problématiques du temps sous toutes ses acceptions y compris sa dimension sonore. Ces axes ont orienté le choix de l’artiste suisse Francis Baudevin en tant que commissaire de l’exposition du Frac à l’occasion de ses 30 ans.

Dans le travail de Francis Baudevin, la peinture et la musique sont intrinsèquement liées : l’univers sonore et musical lui sert souvent de matériau premier pour ses peintures, dont certaines utilisent les couvertures de disques et de logos. Ce même univers lui a servi de point de départ pour révéler les trajectoires que les œuvres composent les unes avec les autres, à travers l'exposition Tacet.

« Tacet » est un terme musical qui signale, sur une partition, un moment de silence et qui depuis 1952 a acquis une connotation particulière. En constituant l'unique indication de 4'33'', pièce pour piano de John Cage célèbre par le renouvellement du rapport à la musique qu'elle instaure, « Tacet » annonce autant une période de silence qu'il appelle à une attention à l'environnement. Pour l’exposition Tacet le public est alors invité à porter attention aux « interstices entre les œuvres ». Francis Baudevin a conçu l’accrochage comme une partition dans un sens chorégraphique, en prenant en compte les déplacements du public et l’espace – le vide, le silence – entre les œuvres.

La sélection des pièces dans la collection du Frac a été déclenchée par Greenhouse I, une photographie de James Welling acquise en 2002. Faisant partie de la série Light Sources (sources de lumière), l'oeuvre interroge notre perception et met en avant la notion du reflet : tout ce que nous voyons reflète la lumière, devient donc une source de lumière en soi. Autour de ce travail très subtile, presque poétique, Francis Baudevin a articulé d'autres œuvres qu'il a voulues « ouvertes à la réalité ». « Je pense d'emblée à un choix formel qui n'est pas lié à un médium mais à l'idée d'une non-occupation de l'espace. Un certain nombre d’oeuvres utilisant le dessin, la photographie, ou encore la vidéo donnent l'impression de libérer des espaces plus que de les contenir. »

Cette ouverture oriente l'accrochage de Tacet et permet à Francis Baudevin de porter une attention particulière aux transitions et à la fluidité entre les pièces et leur contenu, tout en explorant une question qui lui est chère : qu’est-ce qui vient avant le silence et qu’est-ce qui lui succède ? « Le vide est par nature ce qu'il y a entre deux choses. La pièce de Cage, 4'33'', offre littéralement ça : entre les trois informations de durées, il y a du silence. De la même façon, lorsque nous regardons une oeuvre dans une exposition, nous demeurons attentifs à ce qui se passe autour. »

................

apérimusées
le mercredi à 18h30
le 10 juillet : rencontre avec Sylvie Zavatta, directrice du Frac Franche-Comté
le 17 juillet : rencontre avec Francis Baudevin, commissaire de l’exposition

visites guidées
les dimanches 7 et 21 juillet, 11 et 25 août, 8 septembre à 15h

juillet-août : visites guidées et ateliers pour enfants
les mardis à 14h30 et visites guidées pour tout public
les jeudis à 14h30 (sauf le 15 août)