artiste

Choisissez un artiste dans la liste

Maja BAJEVIC

Née en 1967/04/20 - Sarajevo Yougoslavie (avant 1991) • Vit et travaille à Sarajevo (Bosnie-Herzégovine) et à Paris


La vidéo Green Green Grass of Home montre l’artiste arpentant un champ. Elle dessine avec son corps le plan d’un appartement qu’elle décrit également à voix haute. Cet appartement est celui bien réel, où elle a vécu avec ses grands parents. Pendant la guerre en Bosnie-Herzégovine, l’artiste n’a pu retourner dans cet appartement situé dans Sarajevo occupé. L’absence de foyer, l’impossibilité de retrouver les endroits familiers, le souvenir et le sentiment de perte,… tels sont les thèmes abordés par ce film réalisé après la guerre. Celui-ci laisse une large place à l’autobiographie mais touche et concerne chacun d’entre nous.

S.Z

«Nous habitons des lieux tout autant que ceux-ci nous habitent. Nous nous identifions à ces lieux, et leur mémoire ponctue notre vie. Avec leur perte, qu’elle soit volontaire ou forcée, se perd tout ce qu’on y a vécu. Le plan mental est utilisé dans diverses disciplines, telle que la géographie ou la psychologie pour tenter d’établir comment un sujet se projette dans un espace donné. Ce travail avec Emmanuel Licha, me montre décrivant mon appartement de Sarajevo dans lequel mes grands parents et moi-même avons vécu avant la guerre en ex-Yougoslavie. Cet appartement a été depuis occupé par des gens qui refusent toujours de le quitter, malgré la loi. Je n’ai pas vu cet appartement depuis dix ans, et j’essaye ici de le reconstruire mentalement, en me déplaçant dans l’espace comme je me déplacerais d’une pièce à une autre, décrivant chaque partie comme je m’en souviens. A partir de cette description filmée Emmanuel Licha a dessiné le plan de cet appartement qu’il n’a jamais vu.»

M. Bajevic.

Oeuvres de l'artiste dans la collection
du frac franche-comte

Imprimer